Taquiner le poisson dans le vieux!

amecqManon Bourgeois, Le Vieux-Montréal, Montréal

Début janvier 2013, les quais de la marina du Yacht Club de Montréal situés à l’ombre de la Tour de l’Horloge dans le Vieux-Port sont figés dans la glace, mais on y grouille d’activités : une motoneige zigzague dans tous les sens et des hommes chaudement habillés percent des trous un peu partout. Ce branle-bas de combat est le fruit de la persévérance de Jean Desjardins, guide de pêche, qui s’apprête à réaliser un vieux rêve : transformer le Vieux-Montréal en une destination de choix pour la pêche, hiver comme été!

Pêcher l’hiver en ville!

La pêche blanche est un loisir populaire au Québec. Depuis 75 ans, au moins 100 000 Québécois se déplacent chaque année pour aller pêcher sur la glace le poulamon, ou petit poisson des chenaux, à Sainte-Anne-De-La-Pérade. Bonne nouvelle! Désormais les Montréalais n’auront plus à s’éloigner autant pour taquiner le poisson d’hiver. Ils n’auront qu’à prendre le chemin du Vieux-Port, le même qui les conduisait à la plage du Quai de l’horloge l’été dernier.

Pêcher en ville dans le fleuve Saint-Laurent a du sens : la profondeur moyenne des eaux du fleuve est de 8 à 10 mètres, le débit est rapide, et le poisson y est abondant et diversifié. En fait, on y dénombre au moins 53 espèces de poissons le long du tronçon Montréal- Sorel. Parmi ces espèces, plusieurs se réfugient l’hiver dans le bassin du Quai de l’Horloge sous une épaisse couche de glace pouvant atteindre jusqu’à 60 cm : un habitat idéal pour eux!

Du bon poisson à manger!

La qualité de l’eau du fleuve Saint-Laurent où sont déversés des déchets de toutes sortes est constamment remise en question. Pourtant, les pêcheurs sur le fleuve l’été le savent : le poisson y est de qualité, car les eaux ne sont pas aussi contaminées qu’on le pense compte tenu des  forts courants. C’est ce qu’a confirmé le journaliste Tristan Péloquin dans un article de la presse paru le 12 janvier 2013 : la mesure de la concentration de mercure de deux perchaudes pêchées dans le bassin du quai de l’horloge les jours précédant l’ouverture du Village de pêche blanche dans le Vieux-Port, « demeure nettement en dessous de la limite acceptée pour la commercialisation »

Une activité hivernale à pratique en famille!

M. Desjardins et son équipe vous attendent dans le Vieux-Port depuis le 12 janvier 2013, et ce jusqu’au 31 mars. Ils ont installé 11 cabanes de pêche et 24 abris de toile entre les quais où étaient amarrés les bateaux des plaisanciers il n’y a pas si longtemps. Les amateurs de pêche pourront s’adonner à leur sport favori à compter de 7 h le matin, sept jours sur sept, beau temps mauvais temps. La pêche sur glace en ville, dans une tente à l’abri du vent ou dans une cabane chauffée pouvant accommoder jusqu’à 12 personnes est une belle activité à pratiquer en famille. Vous ne serez pas déçus, car « du poisson, il y en a en quantité et des gros», me souligne Nathalie Émond, vice-présidente marketing de Pêche Blanche Vieux-Montréal. Cependant, les quotas de pêche s’appliqueront comme partout ailleurs. Pour protéger la biodiversité et certaines espèces menacées, on aura droit à dix perchaudes, trois dorés et un brochet par séance de pêche. Tout de même, de quoi nourrir une petite famille pour plus d’un repas!

Bonne pêche!