Journaux / Médias

98-5-fmLes amateurs de pêche blanche peuvent depuis samedi exercer leur passion dans le Vieux-Port de Montréal.

On en parle en ondes :
Cliquez ici pour ouvrir le lien

la-presse-tristan-peloquin

Le doré, la perchaude et la lotte que pourront attraper les pêcheurs urbains dans les eaux du Vieux-Port de Montréal à compter de samedi sont parfaitement comestibles, assurent les organisateurs du Village de pêche blanche.

Pour en avoir le coeur net, La Presse a fait mesurer la concentration de mercure de deux perchaudes pêchées cette semaine dans le bassin du quai de l’Horloge. Le Laboratoire de biogéochimie environnementale de l’Université de Montréal a également analysé une boîte de thon, un filet de saumon de l’Atlantique et un filet de tilapia d’Amérique du Sud achetés à l’épicerie.

L’analyse a révélé que le taux de mercure des perchaudes du Saint-Laurent est plus élevé (0,15 et 0,22 µg/g) que ceux des poissons d’épicerie (0,006 µg/g pour le saumon, 0,038 µg/g pour le thon et 0,11 µg/g pour le tilapia), mais demeure nettement en dessous de la limite acceptée pour la commercialisation.

Le mercure peut toucher le système neurologique et la motricité fine. Mais dans ce cas-ci, ce n’est rien d’inquiétant. «Avec de tels niveaux, on peut quand même manger quelques repas de poisson par semaine. Il faut aussi tenir compte du fait que le poisson est très bon pour la santé. Les avantages d’en manger sont dans la plupart des cas plus grands que les risques», indique Marc Amyot, directeur du département de sciences biologiques de l’UdeM.

la-presse-peche-vieux-port

cnw-telbec

MONTREAL, Jan. 8, 2013 /CNW Telbec/ – It is with great enthusiasm that Pêche Blanche Vieux-Montréal announces the imminent opening of the very first urban Ice Fishing Village in Quebec, at the Clock Tower Quay in the Old Port of Montréal, on the 12th of January. The Village will accommodate more than 500 people at a time, and those who wish to do so will even be able to rent out the entire place for all kinds of special events.

Ice fishing, steps away from downtown
With its heated huts well-suited for fishing, the Ice Fishing Village will be situated on the ideal site of the Quays of the Old Port of Montréal. Often reserved for car owners, ice fishing will become accessible to city dwellers and tourists looking for picturesque winter activities, as of winter 2012-2013. Easily accessible by public transports, the site will be comfortably developed to the delight of fisherman of all calibres and become the very first urban seaport in Quebec.

Ice fishing – an activity for everyone
Whether it is with friends or family, for outside visitors who are looking for an outdoor activity in the heart of Montréal, for school groups or for corporate functions, the Ice Fishing Village team will be sure to assemble the perfect package. In addition, visitors will even be able to enjoy their best catches at the restaurant located on site by having chef Darren Bergeron cook it for them.

« Fishing is a very important leisure activity and is practised by a large number of Québécois. We are confident that Montrealers will immediately adopt this unique service that will be an addition to urban nature. It goes without saying that this project will receive favourable reception from tourists, who are rarely offered such activities in the heart of a metropolis, » says Yves Paquette, general director of the Quebec Marine Association.

The St. Lawrence River, rich in edible fish
For too long, the St. Lawrence River has suffered from an undeserved reputation when it comes to its water quality. For over a decade, efforts have been made to improve its accessibility for recreational activities such as swimming and fishing. During 2011, the last one for which the results are available, the COURDO and QUALO indexes indicate that water between the Lachine Canal and the Jean-R. Marcotte purification station at the east end of Montréal is of excellent quality. The St. Lawrence River is therefore clean… and that’s not fishy! At least 53 different species of fish can be found in the river between Montréal and Sorel many of which are edible, such as walleye, burbot, bass, pike and perch.

tva-nouvelles

Par Lydia Labbé-Roy | Agence QMI

Les amateurs de pêche blanche, tout comme les débutants, pourront taquiner le doré et d’autres espèces dès samedi dans leVieux-Port de Montréal.

Pour une première année, Pêche Blanche Vieux-Montréal met en place, jusqu’au 31 mars, des installations dans le bassin du Quai de l’Horloge. Cabanes, brimbales, leurres et permis de pêche seront disponibles en location pour les néophytes. Les amateurs déjà aguerris, quant à eux, pourront apporter leur propre équipement.

Dès mercredi, l’organisme procédera à l’installation des premiers abris sur la glace qui est épaisse de 60 cm par endroits. Tout au long de l’hiver, la surface sera arrosée et entretenue par une équipe qui évaluera régulièrement la solidité de la glace.

Selon Natalie Émond, vice-présidente marketing de Pêche Blanche Vieux-Montréal, l’endroit est tout désigné pour la pêche sur la glace. «Comme il n’y a pas de courant dans le bassin, la glace est beaucoup plus épaisse et les poissons, en hiver, viennent s’y reposer, ce qui fait qu’il y en a beaucoup», a-t-elle expliqué. L’organisme a d’ailleurs limité les prises à trois poissons par personne afin de ne pas nuire à la biodiversité.

Le poisson est-il comestible?
La porte-parole de Pêche Blanche Vieux-Montréal soutient que les poissons qui se trouvent dans le bassin sont comestibles. «Le fleuve a eu mauvaise presse pendant plusieurs années, mais la qualité de l’eau, des berges et de la faune est excellente», a affirmé Mme Émond.

Sur place, des affiches ainsi que des guides aideront les gens à reconnaître ce qu’ils pêchent et à s’assurer que les limites de grandeur et de quantités imposées sont respectées.
Montréal, destination de pêche

L’idée a été proposée par le guide de pêche Jean Desjardins dans le but de faire de Montréal une destination de pêche. «Montréal est entourée d’eau, mais personne n’utilise vraiment cette ressource, a dit Natalie Émond. Par cette activité, nous voulons redonner accès à l’eau aux Montréalais et aux touristes.»

Le coût pour quatre heures de pêche est de 10$ par adultes et de 6$ pour les enfants de moins de 16 ans. Toutes les informations sont disponibles sur le site www.villagepecheblanche.com.

tva-nouvelle-video

metro

On pourra pêcher sur la glace du Vieux-Port cet hiver. Dès samedi 12 janvier, la marina du quai de l’horloge accueillera des pêcheurs sur glace, qui auront l’occasion de pêcher les dorés, lottes, perchaudes et brochets qui fourmillent dans les eaux du Saint-Laurent.

«On a testé la glace jeudi et en dix minute, j’ai pêché deux poissons», affirme Natalie Émond, v.-p. marketing de Pêche Blanche – Vieux-Montréal, instigatrice du projet. Malgré la mauvaise réputation des eaux, les poissons sont parfaitement comestibles, ajoute t-elle.

Au début, une douzaine d’abris chauffés seront installés, mais le site pourra en accueillir une trentaine et recevoir près de 500 personnes d’après les organisateurs qui comptent recevoir environ 30 000 visiteurs payants durant les 12 semaines d’activité.

Des permis de pêche seront disponibles sur place, mais les quotas seront limités à trois prises pour ne pas nuire à la biodiversité. Le site comprendra aussi un petit restaurant ouvert à des évènements corporatifs.

L’accès au site sera de 10$ par adulte et de 6$ par enfant. La grille tarifaire prévoit aussi la location de brimbale pour la pêche et d’abris chauffés allant de quatre à 12 personnes.